Le récit de Vincent : Vingt minutes avec mon fils…

Vingt minutes avec lui, peut-être dix-sept, c’est peu mais au moins je les garderai et puis c’est tellement long quand on n’a que ça. Vingt minutes de bonheur et de larmes mélangés, d’admiration, d’amour, qui pour la 1ère fois depuis 30 ans est totalement désintéressé, complètement gratuit sans espoir de retour, sans attente des satisfactions…
lire la suite

La lettre aux amis compatissants du Canada

« J’aimerais que vous n’ayez pas de réserve à prononcer le nom de mon enfant disparu, à me parler de lui. Il a vécu, il est important encore pour moi, j’ai besoin d’entendre son prénom et de parler de lui. Alors ne détournez pas la conversation. Si je suis émue, que des larmes m’inondent le visage…
lire la suite

La supplication d’une maman, après le décès de sa fille à 3 mois

« Ne me dites pas qu’elle est mieux là où elle est maintenant : elle n’est plus ici auprès de moi.
lire la suite

Face au décès de son bébé in utero, le poème de Fabienne

« Je sais qu’il vous est difficile d’évoquer Léo, Vous ne l’avez pas vu, Vous ne l’avez pas touché, Vous ne l’avez pas connu,
lire la suite